Caté Savoie

Des idées et des infos au service de la catéchèse pour tous en Savoie. Service de catéchèse de Chambéry.

jeudi 21 février 2013

TEMPS DE PÂQUES POUR LES ENFANTS DE L’ÉVEIL À LA FOI

Accueil : Avoir prévu dans un coin de la salle, une grande croix, un cierge pascal, des fleurs en papier crépon, des bandes de tissu coloré, fleurs découpées qui s’ouvrent dans l’eau pour le temps de prière.
chant « Alléluia, mon cœur est dans la joie » tiré de « Je chante Dieu de tout mon cœur » de Jean-François Kieffer et Christine Ponsard
Nous allons bientôt fêter Pâques. Partout dans les vitrines des boulangers, il y a des œufs en chocolat. Vous allez peut-être chercher des œufs de Pâques dans le jardin. Pourquoi les œufs de Pâques ? Parce qu’ils sont le symbole de la vie. 

Présenter l’œuf découpé en grand sur du papier canson vif, demander aux enfants et parents d’aider l’animateur à réaliser une poule avec les éléments de l’œuf. 
Connaissez-vous d’autres choses qui, comme l’œuf, disparaissent et changent pour devenir autre chose ? (une fleur, une bougie, une chenille, une graine…) Pour vivre, le petit oiseau a dû casser sa coquille. L’œuf devient un oiseau. L’œuf n’existe plus. Le poussin est né à une nouvelle vie : Il vit autrement. 
Prenons l’exemple du grain de blé, écoutons son histoire. 
Histoire d’un grain de blé : La belle histoire du petit grain de blé à mimer (avec playmobile, objets de la nature) avec des grains, de la terre, des objets pour un visuel qui convient aux enfants. 
Le petit grain de blé est heureux, tout heureux, bien au chaud dans un gros tas de blé, tout au fond du grenier, juste un petit courant d'air qui permet de bien respirer; jamais une goutte de pluie pour mouiller le tas de blé. Les autres petits grains sont très gentils, très polis, ce sont de très bons amis. 
Aussi, quand il fait sa prière, le petit grain de blé remercie le Seigneur: "Merci mon Dieu, je suis tellement heureux, que je voudrais que cela dure toujours." 
Mais un jour, il y a un grand bruit dans le grenier. Des hommes arrivent avec de grosses pelles, et notre petit grain de blé, avec tous ses copains, est jeté dans une charrette. Et la charrette démarre comme pour une promenade. Au hasard des secousses, le petit grain de blé voit tantôt un coin de ciel bleu, tantôt des jolies fleurs, tantôt un papillon ou une coccinelle... 
C'est vraiment très joli, bien plus beau que le grenier. Bientôt, tout le monde s'arrête, au bord d'un champ bien labouré. Sans ménagement, les hommes jettent le tas de blé dans un coin du champ. Cela fait un choc! Mais c'est frais, c'est bon... Le grain de blé a le temps de faire une petite prière: "Mon Dieu, je voudrais bien rester là, dans la fraîcheur, le plus longtemps possible...". Mais voici que le grain de blé s'enfonce dans la terre... C'est tout noir... c'est humide... le petit grain de blé étouffe... le froid le pénètre au plus profond de lui-même. Il fait une dernière prière: "Mon Dieu, c'est fini, je vais mourir...". Mais voici qu'il se passe quelque chose d'extraordinaire! Le petit grain se sent traversé par une force immense... ça éclate en lui de partout... et voilà qu'il devient une petite pousse de blé, puis une petite tige, elle monte la tige, elle monte... elle perce la croûte de la terre, et elle devient un épi de blé magnifique, avec au moins soixante petits grains de blé! Et tous ensemble ils disent leur prière : « Merci, Mon Dieu, c’est Toi qui nous donnes la vie ! » 
D'après le poète danois JOERGENSEN

Un grain de blé... ça peut rester toute sa vie un grain de blé et ne servir à rien !!!
Pour qu'il serve, il faut...
- soit l'écraser pour en faire de la farine, puis du pain pour nourrir les hommes,
- soit le semer pour qu'il germe et donne beaucoup de grains.
Ce n'est alors plus un grain de blé mais une tige, des feuilles, une plante !

A Pâques, nous fêtons aussi Jésus mort, qui est ressuscité. Comme notre grain de blé. Nous pouvons dire : Jésus est passé par la mort. Il vit autrement. Il est ressuscité. Il est mort sur une croix au milieu de deux brigands, mais…

Parole : Nous allons vous raconter un récit que l’on trouve dans l’Evangile de Jean. Des images existent tirées de pomme d’api soleil pour mettre en image les mots entendus, à l’aide d’un power point. 
D’après Jean 20,1-9
Image 1 Jésus est mort sur une croix. Son corps a été enveloppé dans des bandelettes de tissu et déposé dans un tombeau fermé par une grosse pierre. Deux soldats gardent le tombeau. Les amis de Jésus et tous ceux qui avaient confiance en lui sont tristes et découragés, Mais voilà qu’un peu plus tard, quelque chose va se passer
Image 2 C’est le matin. Une femme qui s’appelle Marie-Madeleine marche vers le tombeau de Jésus. Quand elle arrive, que voit-elle ? La pierre qui fermait le tombeau a été enlevée !
Image 3 Vite ! La première chose qu’elle a envie de faire, c’est d’aller le dire. Elle court pour prévenir Pierre et Jean, des amis de Jésus.
Image 4 Toute essoufflée, elle leur dit : « Jésus a été enlevé de son tombeau, et on ne sait même pas où on a mis son corps ! »
Image 5 vite ! Pierre et Jean courent eux aussi vers le tombeau. Jean court plus vite que Pierre, il arrive le premier. Jean voit bien que la pierre qui fermait le tombeau a été roulée sur le côté. 
Image 6 Jean se penche un peu pour mieux regarder. Et là, il voit les bandelettes qui entouraient le corps de Jésus. Mais il n’entre pas. 
Image 7 Pierre, lui, entre dans le tombeau…Il voit les bandelettes à terre. Il voit même le drap qui recouvrait la tête de Jésus. Finalement, Jean entre dans le tombeau à son tour. Il voit, et il croit.

Petite réflexion pour les parents : « Même après sa mort effrayante, Jésus demeurait au centre de la vie de Marie. Aux yeux des Pharisiens, il était parti pour toujours mais pour Marie, son amour pour Jésus vivait encore. Elle voulait le voir, être avec lui. Elle s’est levée de bon matin. Et que faire de la pierre à l’entrée du tombeau ? Elle ne s’arrêterait pas aux difficultés, parce que l’amour vrai vainc toutes les difficultés. Elle trouverait un moyen. A quoi pensait-elle en accourant au tombeau ? Marie était poussée par son grand amour pour Jésus (…) Pierre et Jean espèrent contre toute espérance : La nouvelle de Marie les stupéfie : Jésus n’est pas dans le tombeau. Ils en ont le souffle coupé. Sans attendre, ils se précipitent jusqu’au tombeau. Ils sont poussés par leur espoir, surtout Jean. Il aimait tant Jésus ; il était le disciple que Jésus aimait (…) 
L’amour est toujours fidèle : Le linge ...roulé à part à sa place : ce détail n’échappe pas à l’évangéliste. Pendant les trois années passées avec Jésus, Jean l’avait observé et il connaissait chacun de ses gestes. Quand il a vu les linges, il a cru (…) L’amour est plus fort que le péché. L’amour est plus fort que la mort ». (D’après une méditation de catholique.org)…

« Observons cette croix, elle semble triste, sombre et éteinte ». Jésus est mort mais nous avons entendu dans l’Evangile de Jean qu’il n’est plus dans le tombeau, il est vivant. Essayons de mettre un peu de gaieté sur cette croix tout comme Jean qui a vu et qui a cru. 
L’animateur allume le grand cierge pascal qui se trouve devant la croix. Chacun reçoit une petite bougie qu’on allume au cierge pascal. On peut mettre une musique douce et méditative. 
« A Pâques nous fêtons l’amour de Jésus, la croix nous le rappelle chaque jour dans nos maisons, les églises, la classe, au bord des routes. 
En silence, chacun dépose sa lumière. Dans le silence, l’espérance renaît avec la lumière. Bien laisser aux enfants le temps de s’imprégner de deux choses : l’image de cette croix de lumière et le silence d’un cœur à cœur avec Jésus. 
La croix n’a pas de sens sans la vie, sans la résurrection. A Pâques la croix devient croix de vie, croix glorieuse. C’est pourquoi beaucoup de chrétiens portent une croix autour du cou.

Bricolage : Faire une croix avec de la pate fimo de couleur gaie qui sera cuite au four à la maison. Ou une croix qui sera recouverte de papier aluminium : les enfants pourront graver des petits dessins dessus. Ou une croix recouverte de petits papiers de couleur. 
Dans tous les cas, Il est toujours intéressant de proposer un temps en famille. Ayant vécu le temps de partage lors de la rencontre d’éveil, le parent est plus à l’aise pour parler avec son enfant ou a envie de compléter ce temps avec son enfant à la maison. 
La transmission de la foi, ça passe aussi par tous ces petits moments où l’on prend du temps avec ses enfants pour réaliser quelque chose de beau ensemble et en profiter pour échanger…

Prière : Faire une petite procession en chantant « Alléluia, mon cœur est dans la joie ». Les enfants déposent leur croix tandis que les parents décorent la croix avec des bandes de tissu de couleur et des fleurs en papier réalisées en amont. La croix s’habille de couleur et de lumière.

L’animateur dit :
« Pour marquer notre joie, nous fleurissons la croix avec nos fleurs collées en bouquets qui disent que nous reconnaissons l’amour de Jésus, pour chacun d’entre nous petit et grand. » 
L’animateur peut mettre dans une coupelle d’eau des fleurs en papier pliée qui s’ouvriront le temps de la prière. (facile à réaliser en famille-prévoir des photocopies de fleurs pour donner aux parents, cf. modèle ci-joint)
Seigneur Jésus, Pâques, c’est ta fête ! Car toi tu étais mort et tu es ressuscité pour toujours.
Pâques, c’est la fête de la vie plus forte que la mort, du pardon plus fort que la séparation, de l’envie de vivre plus forte que le chagrin.
Pâques, c’est un beau matin pour le monde entier, une fête pour l’éternité et je suis heureux de fêter ça.

La croix que nous venons de fleurir et d’allumer nous dit tout cela. 
Nous savons que Jésus est ressuscité parce que des apôtres, ses amis, nos parents, des chrétiens, nous l’ont raconté. Nous aussi nous pouvons la faire connaître cette grande nouvelle. 
Nous pouvons nous aussi tracer sur notre corps le signe de croix qui nous dit que Jésus est la vie.

On peut offrir des cartes que les enfants pourront colorier et offrir.

 

Posté par catechese_savoie à 15:08 - Eveil - CE1 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire







 

Découvrez P.U.S.H.!

Je vous fais partager les chants de ce groupe qui délivre le message chrétien. Très gai, dynamique et de belles paroles. Cliquez sur les différents titres pour les écouter et les réécouter !